Transport Maritime

Le roulier ou « Roll-On Roll-Off » ou encore « Ro-Ro » est le mode de transport le plus sûr et le plus économique des transports maritimes pour les véhicules roulants.

En fait il s’agit tout simplement d’un ferry-boat de haute mer, le chargement se fait directement par une rampe à l’arrière du bateau, cela permet d’économiser la location du container, les frais de manutention de celui-ci, et le calage du véhicule dans le container puisqu’il est réalisé avec des sangles dans la cale du navire au moment où le véhicule est stationné pour le voyage.


image

En janvier 2017 nous nous sommes mis sur liste d’attente pour réserver notre cabine. En novembre 2017, nous avons payé un acompte. Nous avons eu une date approximative de départ et le nom du cargo. Ces informations pourront varier plusieurs fois d’ici le départ.

Le port d’embarquement sera Anvers à destination de Montévidéo.

La réception est effectuée 2 jours ouvrables après l’arrivée du navire et la deuche sera chargée endéans les 2 jours ouvrables soit un délai maximum de 4 jours.

imageIl y a de nombreux transitaires qui proposent la prestation, dont Seabridge une société basée en Allemagne.
Elle s’est spécialisée dans le voyage organisé en camping-cars, l’aventure sans imprévus, dans le confort et la convivialité d’un voyage organisé qu’ils disent.

Pour une aventure avec un grand A, un petit budget et plus de convivialité, on a plutôt intérêt à s’orienter vers CCC.

CCC, ou Catalina Cargo Conseil, est une structure indépendante spécialisée en tout ce qui concerne les activités des navires cargo. Les conseils sont nombreux, la réponse aux mails est rapide et le contact téléphonique aisé. 

Pour une demande spécifique et en particulier pour les véhicules accompagnés, vous aurez plus de chance de trouver le cargo adapté à vos souhaits et à votre budget, en passant par (clic)Catalina da Silva

Notre itinéraire correspond au circuit référencé 604 chez CCC.

Navires rouliers (Ro-Ro) italiens de la compagnie Grimaldi, à destination de l’Uruguay (25/32 jours) uniquement avec véhicule accompagné.
Anvers, Belgique- Dakar, Sénégal – parfois d’autres escales africaines – Rio de Janeiro, Santos et Paranaguá, Brésil- Montevideo, Uruguay.

Fréquence = actuellement trois départs par mois.
– Embarquement uniquement en Europe et débarquement uniquement à Montevideo.
– Quel que soit le port d’embarquement en Europe, le prix sera le même.

Navires : 6 navires, 2 cabines doubles intérieures (sans hublot), lits superposés, 3 cabines doubles extérieures (avec hublot), 2 lits bas et 1 suite double extérieure (avec hublot), grand lit à bord de chaque navire. Certains navires ne disposent que de cabines intérieures.

imageLe coût d’une couchette est relativement élevé mais il faut prendre en compte que l’on est logé et nourri durant tout le temps du trajet qui est de 3 à 4 semaines pour Montevideo.

Les plus :
– Accompagner son véhicule permet de faire le chargement et le déchargement soi-même, ce qui représente une économie financière sur ces prestations et un petit plus quand on sait qu’un boite de vitesse de 2cv n’est pas comparable à celle d’un camping-car moderne.
– Arrivé à destination, il ne faut pas se préoccuper de trouver un hébergement pour la période de déchargement et de dédouanement.

Les moins :
– On n’est informé de la date probable d’embarquement que deux ou trois mois avant le départ.
– Une fois la date de départ fixée, une fourchette qui va de quelques jours à deux semaines peut encore y être appliquée jusqu’à un mois avant.
– Les places étant rares, il faut faire la réservation plus d’un an à l’avance.

Documents (à disposer au moins un mois avant départ) :
Pour le passager :
– passeport en cours de validité d’au moins 6 mois après retour
– vaccin international fièvre jaune en vigueur et obligatoire
– attestation d’assurance assistance, frais médicaux, rapatriement car il n’y a pas de médecin à bord
Pour le véhicule :
– carte grise
– permis national
– permis international pour l’Amérique du Sud
– Assurance de responsabilité civile véhicule/conducteur incluant les pays du Mercosur (Argentine, Brésil, Uruguay et Paraguay).

Sites pour suivre navires et dates :
(clic)www.grimaldi-freightercruises.com – Cliquer sur la loupe, introduire l’année de votre réservation et votre numéro de dossier (file)
(clic)www.net.grimaldi.co.uk : cliquer sur Schedules et sélectionnez South America
– si vous tapez le nom du navire sur Google, le site Marine Traffic vous donne les dernières positions du navire.

Notre Projet

En juin 2018, nous embarquons à Anvers avec notre Acadeuche dans un cargo de la compagnie Grimaldi. La traversée de l’Atlantique devrait prendre une trentaine de jours, pour arriver à Montevideo en Uruguay.

En attendant la fin de l’hiver dans l’hémisphère sud, nous irons d’abord visiter les chutes d’Iguazu à la frontière Argentine/Brésil.

trajet


Ensuite, nous nous dirigerons vers la Terre de Feu en passant par des lieux dont le nom fait rêver, Bahia Blanca, Puerto Madryn, Péninsule Valdes

A Ushuaia, il ne nous restera plus qu’à mettre le cap au nord pour zigzaguer entre le Chili et l’Argentine.

Bolivie, Perou, Equateur, Colombie et Carthagène, où la fourgonnette embarquera à bord d’un ferry ou d’un cargo à destination de Colon au Panama.
Le temps du trajet de la fourgonnette nous visiterons la ville de Carthagène pour arriver à Panama City en avion.
Ce transfert est incontournable car aucune route ne traverse la région du Darien Gap.
En effet, la frontière naturelle entre le Panama et la Colombie est faite de montagnes et de jungle impénétrables.

La Panaméricaine continue sa route en Amérique centrale.
Au Mexique, nous rejoindrons sans doute la Baja (basse californie) avant de traverser la frontière des USA.

Si tout se passe comme prévu, nous ferons découvrir à notre petite fille les grands parcs américains au printemps 2019.

C’est par l’Etat de l’Oregon que se terminera notre périple à travers les Etats-Unis.


Notre route filera vers le nord, à travers le Canada pour nous amener tout au nord de l’Alaska, à Prudhoe Bay.

Il ne nous restera plus qu’à traverser le Canada d’ouest en est durant l’été indien de 2019 pour retrouver un cargo qui nous ramènera sur le vieux continent.

D’ici là, il y a encore beaucoup de boulot …

ptiket2ride, base Acadiane avant transformation
ptiket2ride, base Acadiane avant transformation