Les palmiers de cire de Quindio

Kika nous a organisé une super randonnée dans la montagne pour aller voir les fameux palmiers de cire, emblème national de la Colombie, les plus grands palmiers du monde

C’est dans une Jeep Willys, le véhicule adopté par les exploitants de cafés, que Kevin, notre guide nous amène au pied de la montagne.

Au bout d’une bonne heure de grimpette, nous atteignons une zone qui résonne des cris de grands perroquets qui nichent dans les troncs morts des palmiers. La hauteur de ces arbres est impressionnante et certains comptent une bonne centaine d’années.

Kevin, son frère et Mehdi, le fils de Kika et Anouar

Nous redescendons jusqu’à cette jolie maison où la señora nous prépare un déjeuner roboratif avant de retourner à Pijao et passer une dernière soirée avec nos amis à manger des brochettes délicieuses sur la place principale du village.

Pepito

3 réflexions sur “ Les palmiers de cire de Quindio ”

  • 13 février 2019 à 16:21
    Permalink

    J’adore Pepito …..il cause au moins ?
    Pourquoi palmiers de cire ??
    « grimper au cocotier », c’est un exploit ici !
    Perdu dans un océan vert, c’est magique et l’accueil semble à la mesure d’appétits aiguisés ….

    je revois complètement mon optique sur la Colombie !
    Décidément l’Amérique du Sud est a chaudement recommander, dommage que cela se termine;
    Bisous

    • 14 février 2019 à 21:36
      Permalink

      La cire se trouve sur le tronc et servait jadis à faire des bougies.

  • 13 février 2019 à 09:48
    Permalink

    Pepito !

Les commentaires sont fermés