Salta

Salta, véritable camp de base des voyageurs, venant du sud ou du nord. Nous retrouvons au camping quelques overlanders avec qui nous pouvons échanger et passer un bon moment… avant d’attaquer un nouvel entretien complet de Ptiket (20.000km) : vidange moteur et boîte, filtre à huile et à air, graissage, retour à l’allumage électronique, remplacement des roulements de la roue droite de la remorque qui étaient complètement rongés par la rouille.

Et surtout, changement des gicleurs du carburateur et de la pompe du chauffage. En effet, demain nous prenons la route vers le Chili et nous devons passer un col à 4.200m.

  

La température a chuté de 10 bons degrés et la visite de la ville est bien plus agréable. Le Museo de Arqueologia de Alta Montaña est extraordinaire car il expose 3 corps d’enfants retrouvés en 1999 en parfait état de conservation, tout en haut du volcan Llullaillaco, à 6.700m d’altitude . C’est actuellement le site archéologique le plus haut du monde. Les enfants étaient sacrifiés aux dieux, selon les rites incas. Autour d’eux, des centaines d’objets confectionnés dans des matériaux provenant des différentes régions pour sceller les liens entre les tribus de l’empire Inca.

                

On prend une grande bouffée d’oxygène et on croise les doigts pour que nous tenions le coup tous les 3.

Une réflexion sur “ Salta ”

  • 14 novembre 2018 à 21:05
    Permalink

    Personne pour aider Quentin ??? ne me dites pas que vous êtes passés inaperçus !
    Une bâche au sol pour ne pas égarer vis et petites pièces, c’est pas encore dans les habitudes mais bon, tant que rien ne se perd…..
    Vous retrouvez le style colonial propre à tout ce continent méridional, pour ma part je l’apprécie beaucoup.
    Bonne chance au col, bien que je n’ai aucune crainte que vous allez franchir ça allègrement , voire au galop …

Les commentaires sont fermés