Malmö

La ville n’est qu’à quelques km du camping. Le parking du château se paie comme partout via une appli, très pratique, on peut moduler la durée à volonté et on ne paie que ce qu’on a consommé.

Le château médiéval, Malmöhus

Nous continuons à pied vers la vieille ville.

Sur la place Gustav Adolfs trône ce drôle de petit griffon.

Petit point transports : les scandinaves roulent beaucoup en vélo, pour preuve les parkings complètement envahis de 2 roues, les uns sur les autres, les sièges bébés qui s’entremêlent. Les pistes cyclables sont omniprésentes et tout est fait pour dissuader les habitants de venir en ville en voiture, zones vertes, parking chers et souvent pleins.

Entre 2 villes, la route est toute droite, entourée de grandes forêts où l’on peut sans problème s’arrêter pour passer la nuit, au calme et avec de quoi faire un bon feu, tout en dînant d’un bon pain aux céréales.

Valkommen till Sverige

Nous quittons Copenhagen et le Danemark par un tunnel de 4km qui plonge sous l’eau , prolongé du pont de l’Öresund qui enjambe le détroit du même nom sur 8km. Nous voilà en Suède, 5ème frontière.

La douanière, très sympa, nous signale que c’est encore un long chemin jusqu’au Cap Nord. Ben oui, on sait mais on y va quand même.

Ce soir nous sommes installés au fond d’un camping, seuls, sur une pelouse couverte de pâquerettes, à 50m des douches chaudes.

Une courte balade nous permet d’admirer le pont au coucher du soleil.

Petit point linguistique : ces langues scandinaves sont aussi obscures que l’on pensait. Heureusement depuis le Danemark tout le monde parle anglais, vraiment tout le monde, de l’ado qui tient la caisse du magasin au papy avec qui l’on discute sur un parking et nous annonce qu’il y a encore de la neige dans le nord.