Valley of Fire State Park

Le voyage en famille touche à sa fin. Nous redescendons tranquillement vers Las Vegas où tout le monde reprend l’avion, vers Lyon ou vers Vancouver.

Un bivouac de rêve dans la Virgin Gorge est l’occasion de faire une vidange à Ptiket qui a bien pédalé ces derniers jours mais aussi de lui changer ses amortisseurs. Lauryn est très intéressée et aimerait bien manier la clé de 11.

Notre dernier parc, Valley of Fire est une très agréable découverte. Le petit camping est superbe et la balade de nuit magique.

Copyright FJ

Alors que nous sommes sur le point de nous endormir, Frank vient nous prévenir qu’il a été piqué au coude par quelque chose, sans doute à travers le tapis de sol de la tente car il n’a rien trouvé à l’intérieur. Il a des fourmillements aux mains, aux pieds et ses lèvres sont insensibles. Il monte à l’avant de l’auto, je reste à l’arrière et Quentin fonce à l’entrée du parc pour trouver du réseau et un nr de téléphone où quelqu’un pourrait nous conseiller. La prochaine ville est assez loin. Aucune info à l’entrée du parc. On repart dans l’autre sens. J’attrape le mal de mer car pendant qu’on zigzague, je fouille dans notre pharmacie à la recherche d’un anti-histaminique. On trouve la maison des rangers. On en réveille un qui pense que ce doit être un scorpion et que puisque les symptômes ne se sont pas aggravés depuis 1h, ça devrait s’arranger. Il nous donne quand même des anti-histaminiques par sécurité. Frank finira sa nuit dans le camping-car, sous la surveillance discrète de Jennifer… le lendemain la situation est inchangée et ce n’est que 2 jours plus tard que  tout se sera revenu à la normale.

*****************

Voilà, j’ai réussi à rattraper mon retard, malgré un gros coup de fatigue, le contrecoup sans doute. Ils nous manquent déjà mais notre aventure continue et ce week-end ce sera d’autres retrouvailles à Salt Lake City….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.