Mazatlán – Baja California

Le site du gouvernement français destiné aux voyageurs déconseille fortement d’aller à Mazatlan, sauf raison impérative, et dans ce cas y aller en avion… Comme nous devons « impérativement » y prendre le ferry pour passer en Basse Californie, on opte pour l’autoroute, très chère mais ça roule bien et il y a peu de circulation.

A un péage, les habitants ont envahi les lieux et réclament quelques pesos pour nous laisser passer. On paie sans discuter d’autant que c’est quasiment un quart du prix normal.

Idem au péage suivant, cette fois ils nous réclament un peu plus mais on maintient le tarif « habituel ».

A Mazatlán, après s’être assurés qu’on pouvait prendre le bateau du lendemain, nous trouvons un endroit sympa pour dormir au bord de la plage près de la Isla de la Piedra.

Les frégates profitent de la pêche des hommes

Le lendemain, on s’aperçoit que le fuseau horaire a changé depuis San Miguel de Allende mais on ne sait pas où exactement. Nous sommes donc en avance à l’embarcadère. 

Les billets en poche on se gare sur la zone d’embarquement.

Ce ferry est initialement destiné aux camionneurs et moins cher que le ferry touristique. En contrepartie, nous pouvons dormir dans notre véhicule à condition que nous soyons sur le pont supérieur. On s’entend donc avec le gars qui organise l’embarquement. Nous serons dans les derniers à monter, installés à l’air libre, avec suffisamment de place pour entrer et sortir de l’auto.

18h30, le ferry est plein et nous quittons Mazatlán. Le repas du soir est compris dans le prix, d’aspect peu engageant mais tout à fait mangeable. Malgré les vibrations du bateau et le bruit du groupe du camion frigo juste à côté, nous pourrons dormir correctement.

Le petit déjeuner est à l’image du diner, mangeable. En attendant d’arriver, on profite du paysage et on discute avec les camionneurs, intrigués par notre « reliquia ».

Vers 10h du matin nous sommes à quai au port de Pichilingue, au nord de La Paz.

2 contrôles militaires avec chien, 1 contrôle de la police fédérale et une fumigation plus tard, nous voilà sortis du port et les premiers paysages sont très prometteurs.

Une réflexion sur “ Mazatlán – Baja California ”

  • 2 mai 2019 à 10:13
    Permalink

    Et voilà, dorénavant c’est tout droit et……plat !
    Dernière nuit à Mazatlan « endroit sympa », tu parles sur GS , la promenade des Anglais n’est pas beaucoup mieux !
    sur le ferry vous avez choisi votre voisin ? c’est le plus grand de la cargaison, et être sur le pont supérieur, au moins vous avez eu frais et aéré la nuit .
    27 jours devant vous avant Las Vegas, cela vous laisse du temps, encore certainement des choses à découvrir, même si elles seront plus courues que dans le S, nous, on continue à vous suivre avec le même enthousiasme : même pas lassés !

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.