Silvia

Nous nous écartons un peu de la Panaméricaine et nous nous dirigeons vers le petit village de Silvia. Quelques km avant, nous nous arrêtons à la Finca Bonanza, tenue par une famille marocaine qui a beaucoup voyagé en amérique du sud. Un coup de foudre pour la région et ils se se posent dans cette propriété qui appartenait à un narco-trafiquant sanguinaire 🔫 (il parait qu’il vient de sortir de prison …). Aujourd’hui ils accueillent les voyageurs en leur offrant tout ce dont ils ont besoin, les bras et la maison grands ouverts. Depuis presque 7 mois, c’est la première fois que l’on retrouve l’ambiance que nous avons connue avec nos copains bateaux. Nous la partageons avec leurs amis argentins, ceux d’Aix en Provence et un couple de voyageurs suisso/canadien. Autant dire que les conversations sont colorées !

Kika et ses copains

Le mardi, jour de marché à Silvia, Kika nous emmène dans son pick-up et nous fait découvrir tous ces nouveaux fruits et légumes (yucca, pitaya, tomate del arbol, lulo, sans oublier les maracujas qui me passionnent toujours autant). Les avocats eux, sont depuis le Pérou, au menu de presque tous nos repas.

Ça c’est du sucre !

A l’occasion de ce marché, les indiens Mizak se retrouvent tous à Silvia pour y vendre leur produits et leur artisanat. Ils portent leur costume traditionnel, hommes et femmes en jupe longue.

3 réflexions sur “ Silvia ”

  • 8 février 2019 à 21:20
    Permalink

    Quel voyage par procuration que de vous lire !!!
    Je ne regarde pas à chaque fois, mais, comme Sandrine, j’ai dû sentir qu’aujourd’hui il y avait un clin d’oeil ! Contente que vous ayez (enfin) pu partager vos expériences avec des copains de voyage. Ce sont toujours des moments très conviviaux.
    Vos photos colorées et riches en beaux paysages nous rappellent nos expériences en amérique latine.
    Bonne suite de route et continuez vos découvertes !

  • 7 février 2019 à 19:01
    Permalink

    Nous vous embrassons tous les deux. Je te souhaite mon fils de profiter avec ta femme du monde que vous visitez. Papa lili

  • 7 février 2019 à 07:22
    Permalink

    Coucou vous, je prends plaisir à vous lire ,je ne dirais pas vous suivre car géographiquement je même laisse porter par l’indomptable et téméraire bolide et les changements de température incroyables. Les images m enivrent d ailleurs et de poésie tout comme les mots qui dégringolent . Aujourd’hui je sens qu on parle de ce grand NOUS des copains bateaux , nous aussi on y puise souvent la belle énergie du souvenir inaltérable … on s accroche à bosser bcp au domaine, on développe le commerce et le gîte pourrait être prêt si jamais vous repassez un jour par la ! On pense à vous souvent .bise

Les commentaires sont fermés