Pasto et la Laguna Cocha

La route entre Ipiales et Pasto est très montagneuse, très fréquentée par camions et bus et à ça s’ajoutent des travaux énormes pour l’élargir, ce qui ralentit considérablement le trafic. 

Il est déjà 16h quand on arrive à Pasto dont la visite sera rapide car il y a peu de beaux bâtiments mais c’est une ville très animée et si le reste du pays est à son image, notre régime alimentaire va virer au sucré.

Nous partons vers l’est pour rejoindre la laguna de Cocha. La route est plus longue que prévu et le soleil se couche quand nous attaquons la dernière partie en terre.

Nous nous posons sur le parking au Waira refugio, avec vue sur le lac. Le refuge est magnifique avec son jardin fleuri et son petit ponton qui s’enfonce dans les roseaux. Mais de l’auto, c’est pas mal aussi.

Le lendemain, Manuel nous emmène dans sa petite barque et nous fait faire le tour de l’île Corota, le plus petit parc national de Colombie. Elle est entourée de roseaux tortora (comme ceux du lac Titicaca) qui la protègent de l’érosion. Nous verrons des foulques andines, des cormorans, des aigrettes et des canards à bec bleu.  Trop sympa Manuel !

Une réflexion sur “ Pasto et la Laguna Cocha ”

  • 3 février 2019 à 12:57
    Permalink

    Nouvel espace édénique, en effet, la lagune et ses environs dégagent un charme certain et si, en prime, on y fait des chouettes rencontres, c’est le top.

    Magnifiques les photos 2 et 3, on ne s’en lasse pas

    15 cm de neige durant 4 jours, les paysages ont été féériques, on a aussi de beaux moments.

Les commentaires sont fermés