Ollantaytambo

Le village a gardé tout son caractère pré-colombien, ses ruelles en pierres rectilignes et les maisons coloniales bâties sur les murs d’origine.

La forteresse qui domine la ville surveillait le chemin du Machu Picchu.

Dès l’entrée on se trouve face à de grandes terrasses qui recouvrent la montagne et auxquelles on accède par un escalier très raide.

Tout en haut, un temple du soleil, des entrepôts et un ingénieux système de rigoles qui assurait la distribution de l’eau.

Une réflexion sur “ Ollantaytambo ”

  • 17 décembre 2018 à 12:38
    Permalink

    Joli pull, Carine, (photo 5) tout à fait dans la note !
    Les Alpagas se prennent pour des moutons ? leur toison est imposante à ce moment de l’année
    La ville est réputée pour son réseau d’alimentation en eau, c’est plus qu’ingénieux et….compliqué
    Quant à la ville coloniale, arrivés dans la soirée, dans le noir, le bus a bien cru ne jamais atteindre l’hôtel situé à l’autre bout, on nous a finalement débarqués, pas loin, impossible de poursuivre sans être irrémédiablement coincés entre 2 murs.
    Au sommet, au temple du soleil vous avez vu les énormes monolithes sur lesquels les gravures et sculptures sont inachevées ? les pierres proviennent d’une carrière à 6km de là, on voit encore la fin de la rampe qui les a amenés jusqu’au sommet .
    Cette vallée sacrée est vraiment unique.

Les commentaires sont fermés