Machu Picchu

Nous avons loué une chambre dans un hostel d’Ollantaytambo qui dispose d’un garage fermé pour PtiKet. On se lève à 5h du matin pour attraper le train de 6h40 qui nous mène à Agua Calientes, rebaptisée Machu Picchu Pueblo. 1h30 de voyage cahotique tellement le train est tangueur. 

De là, nous sautons dans un bus qui grimpe la piste en zigzag jusqu’à la célèbre cité inca, à 2430m. Peu de touristes, donc pas de file d’attente.

Je tiens à remercier vivement tous ceux qui ont eu la gentillesse de croiser les doigts pour que l’on n’ait pas de pluie. Ca a tellement bien marché que nous avons eu un magnifique soleil toute la journée.

C’est en 1911 que l’historien américain Hiram Bingham, parti initialement à la recherche de la dernière capitale des Incas (Vilcabamba) découvrit Machu Picchu (la vieille montagne) et la fit connaître au monde entier.

L’entrée du site se fait par la zone agricole, de grandes terrasses de 4m de haut, sur lesquelles ont cultivait des patates et du maïs, encore inconnus en Europe au XVIIIème siècle.

Nous empruntons ensuite le petit sentier qui mène au Pont de l’Inca, incroyable construction à flanc de falaise.

Puis le mirador qui domine la cité, les montagnes et la vallée.

Nous passons par la seule porte que comptait la citadelle.

Et puis il n’y a plus qu’à se laisser envouter par les lieux, la cité et les montagnes.

Une réflexion sur “ Machu Picchu ”

  • 14 décembre 2018 à 11:33
    Permalink

    Il y a toujours moyen de faire mieux (quoique !) mais vos photos sont des perfections, mieux, devient mission impossible !
    Toute la magie du lieu y est présente, on a revécu avec vous ces moments d’émotion intense
    Quant au temps, mes crampes de doigts ont été bénéfiques, comme quoi, faut y croire !
    Il vous reste encore à découvrir ne soyez pas trop vite blasés
    Bisous

Les commentaires sont fermés