Retour vers le Sud

Nous étions partis un peu vite et après notre mésaventure mécanique, nous reprenons un rythme plus conforme à notre statut d’ »overlander ».

Nous sommes donc repartis vers le sud en prenant le temps de découvrir les petites villes devant lesquelles nous étions passés rapidement à l’aller. Montecarlo, Eldorado, Puerto Rico, Apostoles… L’occasion de rencontrer un propriétaire de camping bien sympathique, de recevoir d’un petit commerçant une bouteille de gaz dont il ne faisait rien et qu’on s’est empressés de faire recharger, de prendre un jour de repos au bord du tranquille Rio Parana, de croiser une petite cousine sud-américaine, de se balader dans les rues et sur la rambla de Posadas et aujourd’hui de faire la visite d’une coopérative de maté.

                

Las Marias est un des nombreux producteurs/exporteurs de la région. La visite qui a duré 1h30 nous a tout appris sur la culture du maté**, qui ne pousse qu’en Argentine, Paraguay et Brésil, uniquement en région sub-tropicale. Il diffère du thé par la forme de ses feuilles, son mode et temps de séchage, ses mélanges élaborés. Ils aiment comparer sa production à celle du vin.

    

Pendant ces quelques jours d’interlude, les passants n’ont pas manqué de prendre des photos de notre deuche et de la filmer. On commence à croiser des gens qui nous ont vus sur Facebook ! Walter, que nous avions croisé au Portugal l’été dernier à l’occasion de la Rencontre Internationale des Amis de la 2cv, nous a ajouté à 3 groupes Whatsapp qui pourront nous aider en cas de problème. Plusieurs invitations pour un « asado » ont été lancées et on espère bien avoir l’occasion d’en profiter.

C’est dire si notre voyage ne pourra pas se faire incognito….

 

**je précise que la visite était en espagnol mais que la guide était très claire et qu’on a presque tout compris.

Une réflexion sur “ Retour vers le Sud ”

  • 30 juillet 2018 à 09:47
    Permalink

    Le pas de « sénateur » nous semble en effet plus approprié, sinon vous allez revenir plus tôt !!!
    Le peu de fois que nous avons été en Amérique du Sud, nous avons été plus que séduits par l’accueil et la gentillesse des autochtones, vous confirmez et on en est ravi ; la perversité de la société occidentale ne les pas encore contaminés, c’est réconfortant.
    Après avoir été amenés à parfaire notre anglais, va falloir maintenant s’attaquer à l’espagnol pour vous comprendre ? C’est aussi un atout non négligeable sur place, les qq baragouinages que nous avons exercés ont toujours été très appréciés et nous ont ouvert beaucoup de portes, favorisé beaucoup de contacts.
    Les photos sont chouettes, on vous y voit en bonne forme et les paysages sont illustratifs à souhait.
    Bon, donc continuez, on reste des élèves fidèles et studieux avides d’en savoir plus
    Bisous
    P&M

    l

Les commentaires sont fermés