Escale à Santos

Aujourd’hui le soleil a pris des vacances et on arrive à Santos en fin de matinée sous un crachin belge. Il ne fait plus que 18°.

Sur le quai 250 Fiat neuves attendent d’être embarquées. Des containers sont déjà déchargés et d’autres prendront leur place.

On hésite, oui, non, bon allez, on se bouge et vers 15h on quitte le navire. L’entrée du port n’est qu’à quelques mètres et il y a justement un taxi qui attend et il nous embarque. 

Les abords du port, la vieille ville est vraiment très vieille et délabrée mais plus on s’approche des plages, plus les bâtiments sont modernes. 

Santos traine une très mauvaise réputation mais le chauffeur de taxi nous explique que ça fait 4 ans que la ville est considérée comme une des plus agréables à vivre au Brésil.  En tout cas, sous cette fine pluie c’est un peu tristounet comme partout d’ailleurs. 

On trouve une boutique Claro pour nous recharger en datas et puis on va consommer nos derniers reals à une terrasse. Malheureusement nous n’aurons pas assez pour des caïpirinhas et on se contentera d’une bonne bière glacée. Il fait déjà nuit, le taxi vient nous rechercher 2h plus tard et on rentre sans encombres. 

Le ballet des voitures est toujours en cours. Pawel nous intercepte pour qu’on aille vérifier les nôtres. Tout est ok, comme à chaque fois, ils font vraiment des efforts pour qu’il ne leur arrive rien.

Comme nous avons raté l’heure du repas, nous nous faufilons dans la cuisine où quelques côtes de mouton encore chaudes nous attendent sur le grill. Pour une fois on pourra éviter les 500gr de patates qu’ils s’entêtent à nous servir.

Demain, Paranagua, dernière étape au Brésil.

Breaking news !! Le GPS du bateau est en panne !! Pawel annonce minimum 8h de retard !! Je vais me coucher …

2 réflexions sur “ Escale à Santos ”

  • 6 juillet 2018 à 20:29
    Permalink

    Les Marlin 1 & 2 respect!

    Quelle aventure! Vous voilà donc baptisés après une bizutage soigné! La tradition du baptême (de marins) remonterait aux Vikings. Etonnant non? Je suppose que votre nom de baptême a à voir avec le patronyme de Quentin (à une lettre près)? Joli! Un moment fort en tout cas. L’homme a toujours eu besoin de rituels n’est-il pas…
    Ceci dit, Marlin est aussi une ville au Texas, un footballeur sud-africain (non, il n’est pas au Mondial) ou une chanteuse norvégienne (Lene de son prénom). Quand les langues réunissent les peuples…

    Nous avons lu que vous soupez à 18 heures. Vous êtes sûrs que le cuistot n’est pas Hollandais? Blague à part, nous allons de surprise en surprise en vous lisant tant vous nous apportez de l’étonnement, des émotions,vous nous sortez des sentiers battus, vous nous faites sourire, MERCI pour tout ça. Vous aurez certainement un pincement au cœur en quittant le Grande Brasile. Il faudra faire la fête.

    A propos de fête, rhum, caïpirinha, bière: cool! Les Brésiliens traduisent cool par legal… Drôle d’idée, c’est presque un paradoxe.
    Aaaaaah, je dois m’arrêter un moment, je frise l’apoplexie, la Belgique vient de marquer son 2e but contre le Brésil au moment où je vous écris, ça hurle, ça chante, ça danse dans les jardins. Le tout sous 25 à 30°. Bxl sue et rêve noir, jaune, rouge.
    Bon, le match n’est pas fini, restons calmes. Au fait, maintenant que vous êtes dans l’hémisphère sud, l’eau tourne dans l’autre sens en vidant l’évier?

    Santos. Il y a près de la Grand Place un magasin qui vend du café (haut de gamme) et qui s’appelle Santos Palace. Or, j’ai lu que Santos est le port d’embarquement spécialement outillé pour la manutention de café. Y avez-vous vu ou senti quelque chose à part les Fiat? Carine, as-tu un thé digne de ce nom sur le bateau? Quentin des petits serrés?

    Last but not least, à la demande insistante de Carine, le moment est venu de mettre un terme à votre attente insoutenable (cf ma devinette). Réponse: Manche. Ha ha ha. Qu’en dites-vous?

    Sur ce, suite au prochain numéro et, après Neptune et son trident, bien des pensées affectueuses d’un triton et de sa naïade (on peut rêver).

    Read us soon

    Réponse
  • 5 juillet 2018 à 06:53
    Permalink

    Hahah, GPS en panne, vous pouvez pas leur proposer d utiliser votre inreach ?

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.