Charlevoix

Après Québec, nous longeons la côte ouest du St Laurent, nous sommes dans le Charlevoix. Le mauvais temps nous poursuit et les photos ne rendent pas la beauté de cette région.

La route est très montagneuse et même si l’altitude n’est que de quelques centaines de mètres, Ptiket doit négocier des côtes sacrément raides.

Baie St Paul

La Malbaie

On hésite à savoir quel traversier nous allons prendre pour passer sur la côte Est. On va jeter un oeil aux horaires de St Siméon et on découvre que Jacacha est déjà dans la file d’attente. La petite famille que nous avions brièvement vue à Rio Dulce, Guatemala et ensuite à Gooseneck en Utah s’apprête à traverser et donc nous faire faisons de même après avoir échangé sur nos différentes aventures autour d’un café. Le monde est petit ?! Parions que nous les reverrons à Halifax car leur camping-car est programmé sur le même cargo que celui de Ptiket !

Coucher de soleil sur le St Laurent

De l’autre côté du fleuve, il fait nuit et nous trouvons à tâtons un endroit pour dormir vers Cacouna. Au petit matin, nous découvrons que nous sommes dans une réserve ornithologique et le froid commence à piquer …

@@@@@

J’ai pu publier cet article parce que nous nous sommes arrêtés dans un routier au Nouveau Brunswick, à quelques km de la Nouvelle Ecosse, dernière province de notre voyage. Outre un bon wifi, nous avons pu prendre une douche chaude. Nous serons à Halifax le 15 octobre prochain et on veut profiter au maximum des derniers jours même si on sait qu’on ne pourra pas faire tout ce qu’on voulait. Ceci et quelques tracas administratifs à régler tout en avançant fait que je manque de temps pour tenir le blog à jour. En plus on a encore perdu une heure en passant au Nouveau Brunswick… patience, donc….

Québec

La capitale de la province a plus de 400 ans. Lors de son 2ème voyage vers le nouveau monde, Jacques Cartier y a établi un poste avancé mais c’est Samuel Champlain qui a fondé la ville en 1608 en l’appelant « Kebec » qui signifie en algonquin « le fleuve devient plus étroit ici ».

Le vieux Québec est cerné de murailles et surmonté d’une citadelle. Malgré la pluie, les petites ruelles nous rappellent bien des petits villages français.