Mont Tremblant

Les retrouvailles continuent avec Alex et Camille que nous avions croisés au bord d’un lac sur la Cassiar Highway. Ils ont posé leur camping-car et leurs valises au Mont Tremblant, dans les Laurentides et nous ont offert leur chambre d’amis.

Juste à côté de la ville, le parc du même nom, le plus vieux et le plus grand de la province de Québec. Nous partons y faire une randonnée, dans le secteur de la Diable. Le ciel est bas mais les arbres sont magnifiques. Les érables colorent tout le pourtour du lac Monroe. 

Montréal

Une fois la frontière de la province de Québec passée, tout le monde parle français mais c’est pas pour ça qu’on comprendra tout … Je commence un petit glossaire …

Michel, le motard que nous avions rencontré à l’ouest sur la Dempster Highway, nous a invités à séjourner chez lui le temps de visiter Montréal.
Ses instructions en poche, nous allons d’abord voir le stade olympique de 1976 et sa tour penchée. Elle détient le record de la plus haute tour inclinée au monde avec un angle de 45 degrés pour une hauteur de 165m. On peut y monter en funiculaire.

Ensuite nous prenons le métro pour rejoindre la vieille ville.

Le quartier n’est pas très grand et encombré d’innombrables travaux de réfection des rues et des bâtiments. L’hiver ici est rude pour les installations et la période pour entreprendre des travaux, plutôt réduite.

L’ambiance est néanmoins sympa et même si nous avions juré de ne pas y toucher , on finit par se laisser tenter par une “poutine”. Pour ceux qui ne connaissent pas, la poutine est un plat de frites, couvertes de morceaux de fromage et de sauce brune.

Grâce à Michel et Maryse, on en sait un peu plus sur l’histoire et la vie des montréalais et on a échappé à quelques nuits bien froides. On repart aussi avec de nombreux conseils pour la suite de notre itinéraire.