Le Parc Algonquin

Joli parc mais mauvais timing. En ce premier week-end ensoleillé d’automne, le parc est envahi de visiteurs, les parkings sont archi-pleins ce qui nous empêche l’accès aux meilleures randonnées.

On arrivera quand même à en faire 2 petites

Les couleurs des arbres vont du vert au rouge-lie-de-vin en passant par le jaune et l’orange. Ne demandez pas à Quentin ce qu’il en pense, il voit tout en vert clair ou vert foncé, quel gâchis !…

C’est pas marrant mais il faut bien penser au retour…. Nous avons réservé un container 20’ qui partira de Halifax le 24 octobre. Eh oui, déjà… Je n’arrive pas encore à savoir quand nous devons faire la mise en boîte. De cette date dépendra la vélocité de notre avancée et de la date de départ de notre avions pour Bruxelles. A suivre….

L’ile Manitoulin

Grande île sur le Lac Huron. On prend le temps d’aller y faire un tour et y randonner pour nous dégourdir les jambes après toutes ces journées de route.

Pour y arriver, il faut passer ce vieux pont tournant

Au bord du Lac Mindemoya, une colonie de canards nous ont posé plein de questions sur la voiture et le voyage, pas moyen de s’en débarrasser avant la nuit et puis on a enfin pu manger tranquillement.

Bridal Veil Falls

Au pied de cette chute d’eau romantique se joue une tragédie. Les saumons sont arrivés au bout de leur voyage, ils ne pourront pas aller plus loin. C’est la fin…

Cup & Saucer trail. 

Un petit sentier dans les bois nous mène à plusieurs points de vue qui surplombent la forêt dont les couleurs commencent à changer. 

Les températures suivent la saison et un matin nous n’avions que 3 degrés dans l’auto. Le chauffage est capricieux et quand il daigne fonctionner il souffle tiède.