Villa La Angostura

Nous repassons en Argentine, via le col Cardenal Samoré à 1321m. La route est bonne, même s’il y a beaucoup de neige à certains endroits.

Ici, nous commençons à voir les séquelles de l’éruption du volcan Puyehué du 4 juin 2011. Le volcan est chilien mais les vents d’ouest ont littéralement repoussé les nuages de cendres et de sable vers l’Argentine. Les retombées, au plus fort de l’éruption ont duré 4 mois mais les cendres ont continué à recouvrir la région pendant 18 mois. Notre hôte, Alex, nous a raconté ces événements, photos à l’appui. Le bétail a été décimé par manque de nourriture, plus d’eau, plus d’électricité, plus moyen d’utiliser un véhicule. Et puis cette énorme couche de cendres qu’il a fallu dégager. Les eaux du lac étaient recouvertes de pierres ponce. Expérience incroyable.

  

 

Alex est l’heureuse propriétaire d’une 2cv verte, baptisée René et magnifiquement décorée.

Alex, américaine d’origine, nous a fait découvrir sa ville d’adoption et les environs avec beaucoup de passion et d’explications. Le soleil ne nous a pas lâché, sublimant les vues sur le lac Nahuel Huapi et la péninsule du parc de Los Arrayanes.

            

Quand elle a su que nous étions belges, Alex nous a fait rencontrer Jean-Pierre, passionnant bruxellois, arrivé à moto dans les années soixante. Il a été visionnaire en installant, avec les moyens du bord, une petite station de ski sur les hauteurs et en insufflant un élan économique et touristique à cette petite ville de montagne qui a néanmoins su rester authentique.