Monument Valley Navajo Tribal Park

Vous avez dit mythique ?

Toujours impressionnant, les années ne l’ont pas changé. Mais cette fois, nous décidons de descendre au pied des monuments avec Ptiket.

On fait un peu de vide à l’intérieur, Amaury devant, Jennifer, Lauryn et moi à l’arrière, nous prenons la piste de sable rouge pendant que Frank fait des photos à 1 million de dollars chacune. Merci Frank !


Navajo National Monument

Ce parc a pour but de préserver les anciennes habitations troglodytes situées à flanc de falaise dans le fond du canyon. Le petit camping gratuit au milieu des pins pignons et des genévriers est un vrai havre de paix et l’occasion de faire de magnifiques balades. 

Lauryn commence à prendre plaisir à cette vie sur la route. Chaque soir quand on s’arrête, chaque matin quand elle se réveille, chaque fois qu’elle ouvre la porte de sa « maison », elle découvre un nouvel endroit et ne demande qu’à aller « courir » sur ces chemins inédits. Une future voyageuse, c’est sûr !

Lake Powell et Antelope Canyon

Ce plan d’eau artificiel se situe en Utah et en Arizona et s’est créé grâce au barrage de Glenn Canyon sur le Colorado. Il s’étend sur 650km2.

Un petit tour au Horseshoe Bend sculpté par le fleuve Colorado

Jennifer nous a réservé une visite guidée dans cette merveille de la nature qu’est Antelope Canyon. Par petits groupes de 10 personnes, nous descendons dans les entrailles du rocher sculpté par l’eau et le vent. Les rayons du soleil qui arrivent à se faufiler dans ce petit canyon dévoilent toutes les nuances du Navajo sand.

Las Vegas

Plus de nouvelles depuis 15 jours ? C’est normal. Nous avons vécu une parenthèse enchantée et très intense. Le blog a été un peu mis de côté. 

Notre enthousiasme pour séjourner à Las Vegas est inversement proportionnel à la joie de revoir notre fille Jennifer, son mari Amaury, leur craquante petite Lauryn de 20 mois et mon frère Frank revenu depuis peu d’un voyage en Asie en fat bike.

Ils ont loué un camping-car et c’est ensemble que nous sommes partis visiter les parcs de l’Utah et du Nevada. 

L’atmosphère de Vegas est bien déprimante, voire flippante quand on observe les délires de  l’être humain. C’est le temple du pognon et de l’alcool qui coule à flots, la bouteille d’eau est à 5 dollars, tous ces casinos se ressemblent et les mythiques Four Queens ou Flamingo sont cernés par des resorts plus modernes et sans âme. Autant dire qu’on a hâte de reprendre la route.

On va chercher tout le monde à l’aéroport et c’est la deuche qui se charge des valises. 

Dans la plus grosse, des cadeaux pour Ptiket, amortisseurs, filtres, additifs et huile Marly.

4h pour récupérer le camping-car et nous sommes en route vers notre premier bivouac. 

Nous reprenons un bout de la Route 66 mais cette fois en passant par la petite ville de Oatman où les ânes des anciens chercheurs d’or ont retrouvé leur liberté mais gambadent dans les alentours quémandant des friandises aux touristes.

La suite arrive …vite

Un peu de Route 66

Après avoir rejoint Flagstaff, nous empruntons un bout de la Route 66 vers l’ouest avec arrêts obligatoires à Williams et à Seligman

Arizona – Red Rock

On se réveille avec 9 petits degrés, de la pluie et des giboulées. Arrivés à Sedona, on distingue vaguement de beaux rochers dans la brume. D’après les autochtones, la météo devrait d’arranger dans l’après-midi ou demain. Il n’est pas question de partir sans avoir découvert ce qui se cache derrière les nuages, et on en profite pour faire une lessive et enfin manger un bon steack.

Le timing est parfait, le soleil se pointe, on a bien fait d’attendre.

Arizona – Prescott

Il nous reste quasiment une semaine avant notre rendez-vous familial à Las Vegas. Nous allons donc musarder sur les routes du sud de l’Arizona.

Nos recherches d’un bon steack restent vaines, nous sommes encore trop près du Mexique et on ne ne trouve que des tacos, quesadillas et autres burritos servis avec du riz et des frijoles. Pitié !!
Après le désert et sa relative chaleur, nous devons ressortir les polaires car nous montons à 1800m d’altitude dans la Prescott National Forest.


Prescott, sur-joue de son passé « cow-boys ». Faut dire que l’historique saloon Palace a un temps été tenu par les frères Earp et par Doc Holliday.

A la sortie de la ville, le joli Watson Lake.

Nous continuons sur l’ancienne ville minière de Jerome.

Les bivouacs en pleine nature sont nombreux et nous en profitons un maximum.