Las Grutas

Notre réseau de « Citroneros » fonctionne tellement bien que Rossana, du Club Mehari de Las Grutas nous attendait de pied ferme. L’accueil fut très chaleureux et incroyablement généreux. Rossana n’envisageant pas que l’on puisse faire du camping en plein hiver, met à notre disposition la maison qu’elle loue d’habitude en été. Un luxe inattendu dans notre voyage. C’est ainsi qu’on a vécu 3 jours, comme à la maison, dans cette tranquille ville de bord de mer. 

Ici les baleines ne font que passer et nous n’aurons pas encore la chance d’en voir. 

A marée basse, l’accès à la plage nous permet de découvrir les fameuses « grottes » et de profiter des cris des perroquets qui nichent ici aussi dans la falaise.

        

Nous faisons aussi connaissance de Manuel et de sa future épouse. Ils tiennent un petit hôtel sympa et, oh joie, Manuel parle anglais. Il nous sera d’un grand secours lors de la soirée qui rassemblera quelques membres du club qui souhaitaient nous rencontrer. Nous leur avons présenté un petit diaporama de notre voyage et ils ont eu droit à la visite guidée de la deuche.

    

Ils n’ont pas manqué de nous donner de bons conseils sur la route qui nous attend et de nous souhaiter un bon voyage.

Prologue

Nous devons rallier le port d’Anvers avant le 8 juin, ce qui nous laisse le temps de vagabonder sur les petites routes.

Première étape donc chez nos amis les “W-Alter” qui ont troqué leur bateau pour un Domaine viticole en Bourgogne, La Luolle. 

        

Ils mettent toute leur énergie (et ils en ont !) dans la production de vins bios et restaurent les vénérables dépendances du domaine. 

Malgré un emploi du temps bien rempli, Sandrine et Olivier nous ont fait déguster leur toute première production très prometteuse.

Le lendemain c’est par les routes des grands crus de Bourgogne et de Champagne que nous progressons vers le Nord. Demain nous serons en Belgique.