Départ de Vancouver

La balise de tracking ne fonctionne plus depuis le 31 août. Le sav de Spot nous en expédie une neuve ici, bonne excuse pour rester encore quelques jours et faire un graaand tour en ville.

Visiter l’expo consacrée à l’oeuvre de Obey

La balise vient d’arriver mais il faut encore que Spot nous l’active. Nous reprenons néanmoins la route vers Halifax. La remorque reste définitivement ici, on a réussi à tout caser sur le toit. Plus de bidon d’essence, on fait le pari qu’il y aura suffisamment de stations services. Nous avons 2 pneus neufs en réserve, le démarreur et les plaquettes de freins sont changés. Plus que 6600km avant Halifax …

Lasqueti Island

Nous sommes de retour à Vancouver juste à temps pour fêter l’anniversaire de Frank. Une nouvelle décennie mérite bien un week-end spécial dans un endroit inattendu.

Il a invité 16 de ses amis/famille sur Lasqueti, petite île de 74km2 au large de la côte Est de l’île de Vancouver, dans le détroit de Géorgie.

Après avoir pris le ferry, nous arrivons sur l’île de Vancouver d’où nous reprenons un petit bateau pour Lasqueti.

Une île, sans eau courante ni électricité, si ce n’est des citernes d’eau de pluie et de l’energie solaire. Un petit paradis.

C’est dans la maison d’Alexa que tout le monde s’installe, dans les chambres ou sous tente.

Frank a planché plusieurs semaines sur l’organisation d’un week-end sportif et festif. Epreuves de nuit, kayak, paddle, vélo, chasse au trésor et même concours du plus haut tas de buches (ça nous rappelle la maison…), on s’est vraiment bien amusés !

Pour finir en beauté, nous quittons tous Lasqueti en zodiac, sous la pluie.

Organisation sans faille, bonne ambiance, grâce au savoir-faire de la vedette du jour, à Sylvia qui s’est occupée de l’intendance et à Alexa sans qui nous n’aurions pas pu découvrir cette île hors du temps.

Accessoirement, c’était aussi mon anniversaire….Ushuaia l’an dernier, Lasqueti cette année, et l’année prochaine … ?

Retour à Vancouver

Depuis quelque jours, nous devons gérer les excités du volant qui nous collent de près et klaxonnent très fort en nous dépassant parce qu’ils sont très énervés…!? Je crois que c’est ici que nous avons eu les pires situations sur la route. Comme quoi….

Nous retournons à Vancouver pour encore passer quelques jours avec Frank et Sylvia, avant d’attaquer la grande traversée d’ouest en est.

Pour ne pas rester sur les grands axes et ne pas refaire la route de l’aller, nous prenons la piste de Lillooet à Pemberton. 

Si la première partie est tout à fait roulable, la suite va nous donner des sueurs froides, à nous et à Pti Ket qui va devoir négocier des pentes à plus de 15%, en montée et en descente, sur une piste pleine de trous, de cailloux et de tôle ondulée. 2h pour faire 50km…

Mais quelle vue !

Voilà, la boucle Vancouver – Vancouver est bouclée, après 1 mois et demi et 14000km.

Les Rocheuses Canadiennes

Arrivés au bout de l’Alaska Highway, nous longeons la Peace River qui nous offre un bivouac très tranquille.

Après Prince Georges, nous repartons vers l’est pour rejoindre Mount Robson, grandiose. 

La randonnée le long d’un torrent  nous amène au Berg Lake, un vrai miroir.

Au bivouac, nous changeons les 2 pneus arrières qui sont déjà en fin de vie au bout de 12000km. 

Nous changeons de province et nous voilà en Alberta pour traverser le Parc de Jasper/Banff.

La randonnée de Wilcox Pass grimpe rapidement jusqu’au point de vue, pile en face de ce panorama imprenable sur le glacier Athabasca.

Nous irons également au pied même du glacier.

Le lac Peyto

Jusqu’au bout, ce Parc nous aura réservé de superbes paysages.

La balise, quant à elle, est épuisée par tous ces km – nous en sommes à plus de 67000 – et ne veut plus s’allumer.  Plus de trace donc sur le blog jusqu’à ce qu’on trouve une solution.