Les lacs salés

Nous quittons Salt Lake par l’ouest, en longeant le Grand Lac Salé. Nos souvenirs du salar d’Uyuni en Bolivie remontent à la surface.


Sur près de 200km, la route nous fait ensuite traverser une zone ininterrompue de salars pour arriver aux Salt Flats de Bonneville.

C’est ici, à 1285m d’altitude, que depuis 1935 les records du monde vitesse sur terre sont régulièrement battus. Le premier record à été établi à 484 km/h. Les derniers en date ont été réalisés avec des moteurs électriques.


Nous bivouaquons dans les montagnes toutes proches.

3 réflexions sur “ Les lacs salés ”

  • 20 juin 2019 à 18:37
    Permalink

    Et vous, sur cette belle ligne droite, vous avez fait du combien?

    • 21 juin 2019 à 17:25
      Permalink

      Vent de face, on plafonne à 70km/h. Hors de question de faire rouler la deuche sur le salar si on ne veut pas qu’elle se transforme en gruyère…

  • 19 juin 2019 à 20:16
    Permalink

    doigts de pieds en éventail devant un paysage de montagnes et après un bain salé….on ne se refuse rien !!!!!!

Les commentaires sont fermés