Les lacs salés

Nous quittons Salt Lake par l’ouest, en longeant le Grand Lac Salé. Nos souvenirs du salar d’Uyuni en Bolivie remontent à la surface.


Sur près de 200km, la route nous fait ensuite traverser une zone ininterrompue de salars pour arriver aux Salt Flats de Bonneville.

C’est ici, à 1285m d’altitude, que depuis 1935 les records du monde vitesse sur terre sont régulièrement battus. Le premier record à été établi à 484 km/h. Les derniers en date ont été réalisés avec des moteurs électriques.


Nous bivouaquons dans les montagnes toutes proches.

3 réflexions sur “ Les lacs salés ”

  • 20 juin 2019 à 18:37
    Permalink

    Et vous, sur cette belle ligne droite, vous avez fait du combien?

    Réponse
    • 21 juin 2019 à 17:25
      Permalink

      Vent de face, on plafonne à 70km/h. Hors de question de faire rouler la deuche sur le salar si on ne veut pas qu’elle se transforme en gruyère…

      Réponse
  • 19 juin 2019 à 20:16
    Permalink

    doigts de pieds en éventail devant un paysage de montagnes et après un bain salé….on ne se refuse rien !!!!!!

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.