El Lago Atitlan

Chichicastenango oublié, on se tourne vers le lac Atitlan.

Nous bivouaquons au bord du lac en compagnie d’une famille belge (Arlon), d’une famille de la région parisienne et un couple d’américains du New Hampshire.

L’endroit est superbe, deux volcans nous font face, pour l’instant un peu cachés par la brume.

Mais l’histoire se répète et maintenant que nous sommes descendus, il est évident que nous ne pourrons pas remonter ici non plus.

Greg,  qui voyage avec un gros camion camping-car nous propose de nous remorquer. Ouf !

Comme ils ne partent que vendredi, nous profitons de cette journée imprévue pour visiter les villages alentour avec Ross et Eilen.

C’est en tuk-tuk que nous descendons à Panajachel. Normalement il n’y a que 3 places à l’arrière mais je partage le siège du chauffeur en me tenant fermement pour ne pas être éjectée dans les tournants.

Correspondance de tuk-tuk pour Santa Catarina

Et un dernier tuk-tuk pour San Antonio où une habitante nous entraîne dans une fabrique de poteries

Le lendemain matin nous avons le bonheur de voir le Tolimàn et le San Pedro parfaitement dégagés.

Comme prévu, nous attachons Ptiket à son grand frère et nous voilà partis. 

Greg y va en douceur mais nous subissons malgré tout quelques à-coups car un camion très lent ralentit la progression. A force, la sangle casse. Le gros camping car et la deuche arrêtés dans un tournant, c’est tout le trafic qui est bloqué dans les 2 sens. On se raccroche rapidement et on repart jusqu’à la sortie du village de Solola.

On n’y serait jamais arrivé sans les « AtypicalYear » !

Nous pouvons continuer notre route vers la frontière mexicaine.

3 réflexions sur “ El Lago Atitlan ”

  • 16 avril 2019 à 12:36
    Permalink

    😀 Quelle aventure (bis) !!

    Réponse
  • 15 avril 2019 à 19:51
    Permalink

    Et bien, les derniers jours guatémaltèques n’ont pas été tristes, : tuk-tuk, voiture secondaire d’un camion camping, vous avez tâté de tout avec succès, rien n’est en tous cas banal !
    Si je comprends bien le Guatemala a le réseau routier le plus pentu du continent ?
    Vous avez résisté à la faïence de la photo 20 ? même à distance, je craque grave..

    Réponse
  • 15 avril 2019 à 19:50
    Permalink

    Bien alors ! On bloque les routes !
    De camino a Mexico, se sera peut être moins mouvementé… à suivre, toujours avec autant de hâte de vous lire et d’admirer vos splendides photos.
    On vous embrasse

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.