Tikal

Depuis Antigua, nous faisons une étape à Rio Dulce, zone très fréquentée des marins qui mettent leur bateau à l’abri des ouragans et tempêtes. Nous sommes un peu perdus dans la quatrième dimension car c’est un environnement qu’on a bien connu il y a 4 ans. On discute pas mal avec les voileux qui ont mis leur bateau à sec pour y faire quelques travaux parfois conséquents.

Le lendemain nous arrivons à Tikal, on dort à l’entrée du site pour pouvoir y accéder à la première heure le matin suivant.

Tikal est un site archéologique Maya de 16km2 où sont localisés plus de 4000 structures et constructions. Les premières pyramides dateraient de 800 avant JC et les plus récentes de 900 après JC.

Nous parcourons au total 11km pour voir toutes les pyramides et temples, même les plus éloignés.

Je craignais que ce dimanche amène une foule de touristes mais même en milieu de journée les visiteurs sont peu nombreux et nous sommes souvent tout seuls.

Les dindons ocellés (alias Glouglou) sont magnifiques, les coatis toujours à la recherche de nourriture, les singes araignées dans les arbres cueillent les mangues et leurs cousins hurleurs font résonner la jungle de leurs cris, un toucan s’envole juste devant nous. Mais le jaguar est resté caché.

2 réflexions sur “ Tikal ”

  • 9 avril 2019 à 10:25
    Permalink

    La magie opère toujours, ce site n’a rien perdu de son mystère et si en prime vous étiez quasi seuls ….

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.