La Mitad del Mundo

Nous avons donc une dizaine de jours à attendre notre carbu. Quentin pense que, grâce à son grand nettoyage, nous pouvons tenter de partir visiter les environs.  Nous optons pour aller voir la forêt des nuages vers Mindo, à l’ouest de Quito. La batterie est restée 4 jours en charge, elle démarre au quart de tour. 

Dès le départ ça grimpe pas mal et on roule calmement. 

Bonne idée de faire un contrôle d’identité sur l’autoroute, en pleine montée !…

Mais dès la première descente, ça sent fort l’essence ce qui signifie que le carbu déborde denouveau. 

A mi-chemin, nous faisons une halte à La Mitad del Mundo (la moitié du monde), un village reconstitué autour du monument commémorant les travaux de l’expédition française qui a défini en 1736 où se trouvait la latitude 0. On fait comme si c’était effectivement l’endroit précis mais en réalité les GPS placent la ligne 240m plus loin.

Dans la tour, il y a quelques expériences amusantes autour de la gravité et de l’effet coriolis. On apprend aussi que, comme la force centrifuge est plus forte à l’équateur, on y pèserait un peu moins. L’occasion de se peser et de constater qu’en 6 mois nous avons perdu à nous deux 11 kilos !


Nous repartons pour plonger dans la forêt luxuriante, chaude et humide. 

Il y a 1h, nous sommes passés dans l’hémisphère nord, nous revoilà dans la partie sud. 

Nous trouvons un joli endroit tout en bambous et bananiers à Mindo.

Une réflexion sur “ La Mitad del Mundo ”

  • 18 janvier 2019 à 11:40
    Permalink

    Longitude 0° !? Ou latitude 0° ?

Les commentaires sont fermés