Péninsule Valdes – Playa Doradillo

Arrivés à Puerto Madryn, nous nous ravitaillons chez Carrefour (!!) pour pouvoir être autonomes quelques jours. Nous apercevons déjà au loin 2 ou 3 baleines. Ce sont des baleines franches australes. Elles viennent ici chaque année à partir du mois de juin pour se reproduire ou mettre bas. En décembre, elles repartiront vers les zones de l’Antarctique.

A la sortie de Puerto Madryn, nous prenons la RP42, une piste qui longe le golfe Nuevo et qui offre plusieurs accès à la plage.

Nous prenons le nr 2 de la Playa Doradillo. Une seule voiture est stationnée à cet endroit et repartira une heure plus tard.

 

Nous positionnons la deuche pour que les portes arrières s’ouvrent sur la mer.

  

Avant même de les voir, nous percevons les sons sourds qu’elles émettent, le fracas de leur queue qui frappe la surface de l’eau, le souffle puissant qui jaillit de leurs évents. Nous nous avançons sur la longue plage. La marée est au plus bas. Les baleines sont à moins de 100m du bord. Elles doivent avoir le ventre qui gratte le fond 😜.

On sort les sièges et on regarde… Il fait doux et le vent se calme.

    

La nuit tombe, la mer se confond avec le ciel, les baleines continuent leurs ébats. 

On se couche et on s’endort en les écoutant rompre le silence de la nuit.

Le lendemain matin, droit devant, le lever du soleil et les baleines ont repris leurs activités. Après le petit déjeuner, nous faisons une longue promenade sur la plage déserte, avant de repartir vers notre prochaine étape sur la Péninsule.