Escale à Hamburg

Nous restons debout jusqu’à 23h pour profiter de l’arrivée de nuit dans Hamburg.

Etonnante cette remontée de l’Elbe, très industrielle sur la rive droite et sauvage sur la rive gauche. Plus on approche de la ville, plus il y a de petites maisons quasiment à portée de main.

Dans la matinée, après avoir signé le registre, nous quittons le navire et le port à bord d’une navette et entamons une marche d’une heure pour rejoindre le centre ville. La météo est avec nous. Belle surprise, Hamburg que l’on imaginait industrielle est en réalité un très jolie ville faite de briques rouges, parsemée de canaux dont les quais sont aménagés pour bien profiter des beaux jours.

Nous avons bien évidemment mangé des hamburgers  succulents en terrasse, et si un petit vent frais devait nous faire frissonner, le restaurant met des couvertures à disposition de ses clients.

 


A 17h on reprend le chemin du port, toujours à pieds, la navette et l’escorte jusqu’à l’ascenseur. Challenge du jour : monter les 12 niveaux par l’escalier après avoir marché 16km. Done. ☑

Hamburg c’est aussi un changement de Capitaine. Si le premier était déjà sympa, celui qui arrive est un bulgare bon vivant, accessible et attentif à ce que nous fassions un bon voyage. Je pense qu’on ne va pas s’ennuyer même si nous ne serons finalement que 4 passagers. Il faudra aussi compter avec les 4 officiers qui nous donneront toutes les infos sur le cargo. A part le chef cuistot et son aide, nous ne verrons pas beaucoup le personnel philippin, toujours très gentil et prêt à discuter quand nous les croisons.

Prochaine escale Le Havre, demain en fin de journée.

🎥 video Hamburg

 

 

7 réflexions sur “ Escale à Hamburg ”

  • 14 juin 2018 à 21:10
    Permalink

    здрастиn (zdrasti, salut!) les amis (c’est du bulgare, histoire d’être en phase avec le capitaine),

    C’est l’heure des devinettes. On commence simple: au moment où nous écrivons ces lignes, vous l’avez quittée, mais vous ne l’êtes pas du tout… Réponse plus tard.
    Sinon, Hambourg vaut certainement une escale. En plus de partager avec nous vos échappées belles, vous nous donnez des idées de city trips. Top et tof! Il semble aussi que la vie à bord se profile bien. Nous nous réjouissons pour vous. JM vous suit à la trace les matins et soirs et planifie vos déplacements (déformation professionnelle… :-).
    Sauf erreur de ma part, prochaine étape au Sénégal. Quelques notes de Youssou N’Dour pour vous préparer, dont l’incontournable 7 Seconds (https://www.youtube.com/watch?v=wqCpjFMvz-k).

    On se retrouve en Afrique,

    Fr & JM

    Réponse
    • 16 juin 2018 à 08:02
      Permalink

      On a testé « zdrasti » ce matin et ça marche !

    • 16 juin 2018 à 17:20
      Permalink

      Je tente une réponse : la terre et aterré ??

  • 12 juin 2018 à 18:15
    Permalink

    On s’y croirait. J’attends la suite du récit avec impatience. Que la traversée soit douce.

    Réponse
  • 12 juin 2018 à 11:03
    Permalink

    Hambourg !…j’y ai été 3 fois sans avoir rien vu, à voir les photos c’est bien regrettable mais j’y étais pour quelques heures de boulot et pas pour faire le tour des Amériques !
    Je vous envie…bisous
    F. J. Senior

    Réponse
  • 12 juin 2018 à 10:39
    Permalink

    De mieux en mieux le partage de votre équipée est de plus en plus performant, plus de regret de ne plus pouvoir faire encore de telles découvertes vos reportages sont mieux qu’en vrai !
    Le climat de sympathie à bord est un + non négligeable et….c’est déjà ça de pris !!
    Q, quand as tu prévu de prendre la barre ou au moins d’aller visiter le poste et la salle des machines au cas où ….
    Faites gaffe au parapluie du capitaine,
    Déjà perdu combien de kilos (après les « hambourgers »)?
    BisouPM

    Réponse
  • 12 juin 2018 à 10:06
    Permalink

    Eh eh, on vous attend de pieds fermes au Havre demain soir !!!

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.